“Balance ton bar” : une vague de témoignages déferle et des initiatives émergent pour sécuriser les bars

La page Instagram “Balance ton bar” publie des témoignages de jeunes filles et de femmes droguées, parfois agressées sexuellement dans les bars bruxellois.

Nous avons rencontré Maïté, à l’origine de la page. Depuis qu’elle l’a lancé, au lendemain de la révélation d’agressions dans des bars du Cimetière d’Ixelles, les témoignages ne cessent d’affluer : “Il y a un grand besoin d’un espace de parole pour les femmes, qu’on puisse prouver que ce ne sont pas des cas isolés mais qu’il y a un réel problème systémique, énormément de femmes sont concernées.”

Beaucoup d’histoires différentes, parfois des agressions sexuelle et souvent un point comment : des victimes droguées à leur insu. Il s’agit de la GHB, la “drogue du violeur”, aux effets rapides et dont les traces disparaissent très vite.

Maïté a reçu beaucoup de marques de sympathie : témoignages mais aussi avocats et de responsables du monde de la nuit, qui veulent s’impliquer.

■ Reportage de Thomas Dufrane, Béatrice Broutout et Pierre Delmée

Témoignages choc

Dimanche 10 octobre, des témoignages de femmes ayant été agressées dans deux bars du Cimerière d’Ixelles ont suscité émoi et colère. D’autres récits similaires ne cessent de suivre depuis. Plusieurs plaintes ont été déposées et une enquête ouverte. Jeudi dernier, près de 1.300 personnes ont participé jeudi dernier au Cimetière d’Ixelles à une marche en soutien aux victimes de violences sexuelles. Des dizaines de témoignages affluent depuis plus d’une semaine concernant des viols et agressions sexuelles et visent un employé des bars Waff et El Café, situés dans le quartier.

Notre dossier : Bars du cimetière d’Ixelles, quelles solutions pour que cela n’arrive plus ?
Enquête ouverte suite à plusieurs plaintes pour viol dans deux bars du Cimetière d’Ixelles

Partager l'article

19 octobre 2021 - 18h03
Modifié le 19 octobre 2021 - 18h26