Le “Musée temporaire du confinement” à l’ULB ouvre ses portes le 18 mars

La Belgique a entamé son premier confinement il y a désormais un an. En quelques mois, ULB Culture a rassemblé une centaine d’objets, dessins, histoires, photos ou encore clips musicaux qui retranscrivent cette époque particulière.

Les Archives de l’Université libre de Bruxelles (ULB) ont quant à elles collecté des témoignages sur cette période de notre histoire, qu’ils soient manuscrits ou numériques. L’ensemble du projet sera accessible dès le 18 mars à l’Espace Allende situé sur le campus du Solbosch, à Bruxelles.

Un espace “témoignage”

Riche d’expressions spontanées, d’humour, de fuites, de dérisions, de spleens ou de rêves, l’exposition reflète ses contributrices et contributeurs, mais confronte aussi le public à ses propres perceptions vis-à-vis du confinement“, explique l’université.

► À lire également : ULB : les étudiants veulent retrouver les auditoires

Dans le prolongement de l’exposition, les visiteurs pourront également partager leur ressenti, leurs propres expériences, face caméra dans un espace “témoignage” aménagé au cœur de l’exposition.

Belga – Photo : Google Street View