Ville de Bruxelles : les conseillers communaux qui quittent le PTB s’expliquent

Suite à la décision de trois conseillers communaux PTB à la Ville de Bruxelles de quitter leur parti, les langues se délient. Zahour Loulaji, Abdelmajid Tahiri, Said Talbi ont fait part de leur volonté de siéger en tant que conseillers indépendants dans la majorité, privant ainsi le PTB de la moitié de ses sièges.

Absence flagrante de vision, incohérence politique et mensonges du PTB“, c’est ce que dénoncent Zahour Loulaji, Abdelmajid Tahiri, Said Talbi, les trois conseillers communaux qui ont pris la décision de quitter le PTB. Les élus pointent du doigt le manque de démocratie interne : “Une fois élu, j’ai vu que toutes les propositions de lois du PS ou d’Ecolo qui allaient dans le bon sens, il fallait voter contre alors que ça allait à l’avantage des ouvriers“, explique Said Talbi à notre micro et Abdelmajid Tahiri de compléter “Quand on est au PTB, on nous fait détester les autres!“.

Du côté du PTB, on nie tous problèmes, en rappelant qu’un parti de gauche radical a des principes radicaux: “Il y a une série d’engagements auxquels tous nos candidats, élus ou pas élus, avant même d’être sur la liste, ont signé. On a pris le temps d’en discuter avec eux. Aujourd’hui, il y a un désaccord, ils renoncent à leur engagement et il leur a été rappelé que leur mandat appartient au parti, ils ont été élus parce qu’ils appartiennent à une liste du PTB“.

Rappelons qu’à Molenbeek et Forest, le PTB a également dû faire face à des départs depuis les dernières élections communales d’octobre 2018.

  • Reportage de Michel Geyer et Nicolas Scheenaerts

Partager l'article

29 avril 2019 - 19h06