fbpx
Découvrez   

L’avenue du Port pourrait accueillir un centre de distribution de nourriture pour les réfugiés

La Région bruxelloise et la Ville de Bruxelles planchent actuellement sur l’ouverture d’un centre de distribution de nourriture pour les réfugiés, à côté de l’actuel hub humanitaire implanté à l’avenue du Port, a indiqué lundi soir le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS).

Celui-ci était interrogé par le PTB au sujet de l’attitude de la Ville à propos de l’accueil de réfugiés du camp de Moria, sur l’île de Lesbos, ravagé par le feu. Sans se prononcer de manière précise à ce sujet, hormis en dénonçant la caractère “inacceptable” de la situation sur le plan humanitaire, le bourgmestre socialiste a souligné que pas une seule commune de Belgique n’accueillait autant de réfugiés que la Ville de Bruxelles. Selon lui, celle-ci propose actuellement 3.200 places pour différentes catégories de SDF (réfugiés, candidats à l’asile, sans droits, sans papiers, …).

“Dans l’attente d’une vraie solution pour l’accueil des réfugiés -qui ne dépend pas de la Ville, a-t-il glissé au passage-, nous travaillons à une société plus juste et solidaire. Avec la Région, nous avons sans doute trouvé une solution pour la distribution de nourriture”, a-t-il ajouté, citant ensuite le site de PSA, à côté du hub humanitaire, le long de l’avenue du Port.

A entendre le bourgmestre, un accord définitif avec les différents partenaires sur une location du lieu et sa gestion devrait tomber d’ici le début du mois d’octobre.

Belga – Photo/BX1

Partager l'article

22 septembre 2020 - 11h31
Modifié le 22 septembre 2020 - 11h33