Un centre de lutte contre la tuberculose va s’ouvrir à Bruxelles

Le Fonds des Affections Respiratoires (FARES) et son homologue flamand, la Vlaamse Vereniging voor Respiratoire Gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding (VRGT), ouvriront ensemble le 5 juin prochain un centre de lutte contre la tuberculose au sein du CHU Saint-Pierre à Bruxelles.

Les deux institutions partent du constat que la tuberculose devient petit à petit “une maladie oubliée” mais qu’elle n’est pour autant pas éradiquée. Au niveau mondial, la tuberculose est la maladie infectieuse qui tue le plus. En Belgique, elle est heureusement en recul, 972 nouveaux patients ayant été traités en 2017.

La tuberculose est souvent associée à la pauvreté et à l’exclusion sociale, deux caractéristiques liées à un environnement urbain. L’idée d’installer ce nouveau centre à Bruxelles est donc logique. Une collaboration active avec d’autres organisations s’occupant des populations défavorisées sera mise en place, de même qu’une démarche proactive avec les quartiers.

Le traitement contre la tuberculose prend environ six mois et exige beaucoup d’énergie de la part du patient. Un suivi intensif et personnalisé est absolument nécessaire afin de garantir une guérison totale. Le personnel soignant et les assistants sociaux du nouveau centre fourniront un large soutien, tant du point de vue médical que social. L’approche choisie par le FARES et la VRGT a été récemment qualifiée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de “bonne pratique”.

Avec Belga – Photo : Belga/Paul-Henri Verlooy

Partager l'article

31 mai 2019 - 08h26