Sibelga : le piquet de grève a été levé, la réunion “plus positive que prévu”, selon les syndicats

Le piquet de grève a été levé, mercredi dans l’après-midi, devant le siège de Sibelga, quai des usines à Bruxelles.

“La direction a fait marche arrière et la réunion a été plus positive que prévu. Le préavis de grève reste d’application mais si les textes reflètent d’ici 10 jours les avancées alors le conflit social sera résolu”, a explique Romain Wijckmans, secrétaire fédéral du syndicat Gazelco.

Le conflit social était lié à la volonté de mise en place par la direction, “de manière unilatérale et sans concertation”, d’un “plan de coaching” qui permettrait de licencier les travailleurs qui ne correspondraient pas aux attentes de l’entreprise, dénonçait Romain Wijckmans, secrétaire fédéral du syndicat Gazelco.

Le responsable syndical évoquait également l’instauration, à nouveau “de manière unilatérale et sans concertation”, d’une “note de répression” concernant les équipements de protection individuelle du personnel de terrain. Cette note, en prévoyant des sanctions trop lourdes trop rapidement, “élude le règlement de travail”, selon Romain Wijckmans qui évoque, de manière plus générale, “un climat social chaotique depuis janvier” au sein de l’entreprise.

Le siège de Sibelga avait été bloqué mardi à l’initiative des syndicats CSC et Gazelco.

Avec Belga – Photo : Belga/Herwig Vergult

Partager l'article

16 mai 2018 - 17h30