La Ville de Bruxelles planifie la construction de 750 logements d’ici 2024

La Régie Foncière de la Ville de Bruxelles projette de construire, en collaboration avec le CPAS, quelque 750 nouveaux logements d’ici 2024, dans le cadre d’un nouveau plan logement validé par le collège des bourgmestre et échevins. Il s’agit d’habitations qui seront mises en location, comme les 3.800 que la Régie gère actuellement, à des loyers en moyenne réduits de 15% par rapport à la valeur du marché.

Au cours des deux dernières législatures, le Régie foncière a construit près de 2.000 logements dans le cadre de ses deux premiers plans logement (successivement un peu plus de 1.100 et 850). Selon l’échevin du Logement Mohamed Ouriaghli (PS), le nombre de nouveaux logements planifiés est délibérément un peu inférieur à celui du précédent plan. La Ville a en effet décidé d’investir massivement, d’une part, dans l’isolation de son parc de logements sociaux, et, d’autre part, dans l’aménagement d’équipements collectifs pour faire face au boom démographique.

Dans le cadre du nouveau plan, la Régie développera elle-même 465 des 750 nouveaux logements en investissant quelque 122 millions d’euros. Plusieurs projets à développer s’inscriront dans le contexte plus large de la rénovation urbaine, notamment via l’un ou l’autre contrat de quartier durable, au profit de publics plus spécifiques (PMR, seniors, etc…), via son implication dans les Contrats régionaux de Rénovation Urbaine, et dans le développement de la Zone d’Intérêt Régional 4, non loin du Pont Van Praet (50 logements en vue).

Géographiquement, les futurs logements seront implantés au centre de la capitale (8 projets), à Laeken (3), à Neder-Over-Heembeek (2), et à Haren (1). En nombre d’unités le plus important projet porte sur la démolition-reconstruction des logements sociaux répartis en cinq tours, rue Rempart des Moines. Il s’agit d’un projet mixte de 140 logements moyens et d’équipements.

La procédure de désignation des auteurs de projet est en cours. Autres projets en vue par le nombre: 72 logements sur une parcelle inoccupée située à l’angle des rues Simons et de l’Héliport; 90 logements dans le cadre du projet Néo de réaménagement du plateau du Heysel – la demande de permis d’urbanisme a été introduite en février-; 40 logements pour personnes âgées, rue Ransbeek, à Neder-Over-Heembeek et enfin, 50 logements dans la Zone D’intérêt Régional 4 située le long de la chaussée de Vilvorde.

Belga/Photo d’illustration

Partager l'article

13 mai 2019 - 13h33