Découvrez   

Clerfayt propose un monument à la mémoire des victimes de la colonisation place du Trône

A la veille du 60e anniversaire de l’indépendance du Congo, DéFI, en la personne de Bernard Clerfayt, propose la création d’un “espace de mémoire de premier plan au coeur de la capitale” pour les victimes de la colonisation, nous indique son cabinet, confirmant une information de La Dernière Heure.  

Tout en rappelant la position du parti, défavorable au retrait des statues de Léopold II mais pour leur contextualisation, Bernard Clerfayt propose d’ériger un monument en hommage aux victimes de la colonosation et identifie pour l’accueillir la place du Trône, lieu emblématique et symbolique de la capitale, connu pour sa statue de Léopold II, taguée à plusieurs reprises ces dernières semaines.

Le mémorial serait situé à côté de la statue de Léopold II, juste derrière le palais royal. Ce n’est pas en supprimant des symboles de l’histoire que l’on rendra les gens plus intelligents. Ensuite, nous sommes à deux pas du quartier Léopold, qui s’est développé sous Léopold II. Durant cette période d’influence de la grande Belgique forte, toutes les familles bourgeoises et riches ont construit des hôtels de maîtres dans ce quartier.“, explique le ministre dans le quotidien

Souscription nationale

Bernard Cerfayt propose encore que le futur monument soit financé par une souscription nationale et suggère de confier le développement de ce dossier à la Fondation Roi Baudouin.

La proposition devrait être évoquée prochainement en gouvernement bruxellois à l’occasion du débat sur la mémoire de la colonisation que l’exécutif a l’intention de lancer.

Rédaction 

 

Partager l'article

22 juin 2020 - 12h07
Modifié le 22 juin 2020 - 12h07