Des champignons japonais cultivés dans les caves de Cureghem

Une nouvelle champignonnière vient d’ouvrir dans les caves de Cureghem. L’espace de 750 m² permettra de produire jusqu’à trois tonnes de shiitake, maitake et nameko par mois.

La technique de production choisie pour ces champignons est unique au monde. La start-up va recycler des drêches de brasserie pour y faire pousser ses champignons. Pour ce faire, elle a établi un partenariat avec la célèbre brasserie Cantillon et d’autres brasseries locales.

Cette méthode inédite minimise l’impact écologique des cultures tout en transformant la drêche, un déchet souvent inexploité par les brasseurs, en ressources. Ce projet s’inscrit ainsi dans le développement de l’économie circulaire régionale.

  • Reportage de Catarina Letor et Thierry Dubocquet

 

Partager l'article

29 septembre 2017 - 17h30