Adeline Dieudonné remporte le prix Renaudot des lycéens pour “La Vraie Vie”

La Bruxelloise Adeline Dieudonné a remporté jeudi le prix Renaudot des lycéens pour son premier roman “La Vraie Vie”. Pour l’écrivaine, recevoir une récompense aussi prestigieuse de la part de lycéens est “un signal fort car ça signifie qu’ils continuent à y croire”, souligne-t-elle.

“Encore un prix? Je ne suis pas contente du tout”, réagit-elle tout d’abord avec humour auprès de l’agence Belga avant d’affirmer plus sérieusement être “extrêmement heureuse” de recevoir cette récompense. Dans son roman “La Vraie Vie” paru aux éditions “L’iconoclaste”, Adeline Dieudonné raconte l’histoire d’une jeune fille qui vit dans un lotissement aux apparences banales, sous la coupe d’un père tyrannique et violent.

Être primée par des lycéens a une saveur particulière pour l’auteure qui parle dans son roman “d’une gamine de la même tranche d’âge”, souligne-t-elle. “Comment garder l’espoir, comment croire en ses rêves dans un contexte difficile et sombre? S’ils m’ont choisie, c’est un signal fort car ça signifie que les lycéens continuent d’y croire”, savoure-t-elle.

Découvrez ci-dessus notre entretien avec Adeline Dieudonné dans Le Cour(r)ier Recommandé.

Recevoir un prix permet également de se distinguer. “Pour un premier roman, on a plus de 600 exemplaires publiés à la rentrée littéraire. On a donc toutes les chances d’être noyé dans la masse”, pointe la Bruxelloise. Voir son livre qui sort du lot, notamment grâce au prix, est “fabuleux. Je ne m’y attendais pas, je ne l’imaginais même pas”.

Le roman avait également été nommé pour le Goncourt des Lycéens, attribué finalement à David Diop pour “Frère d’âme”. Adeline Dieudonné avait déjà décroché en septembre le prix Fnac pour son roman. En 2017, elle avait remporté le Prix de la Nouvelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles avec “Amarula”.

Avec Belga – Photo : BX1

Partager l'article

15 novembre 2018 - 16h23