Fabrice Cumps: “Eric Tomas n’a pas dit quand il passera la main, je suis prêt mais pas pressé”

Fabrice Cumps (PS), actuel échevin de l’Enseignement et des Finances à Anderlecht – et désigné futur bourgmestre de sa commune -, était l’invité de l’interview ce mercredi. Il a répondu aux questions de Jean-Jacques Deleeuw.

Interrogé au sujet de son futur poste de bourgmestre, Fabrice Cumps nous a fait part de son sentiment d’être l’actuel dauphin d’Eric Tomas. “Les militants ont décidé que le jour où Eric Tomas arrêtera, ce sera moi qui prendrai le relais. Cela permet de clarifier les choses, d’être aussi plus associé aux grandes décisions prises pour notre commune.”

Sait-il quand l’actuel bourgmestre passera la main? “Ça, c’est un mystère, affirme Fabrice Cumps. Peut-être pas pour lui, mais pour tous les autres. Même à moi, il ne m’a rien dit. J’ai le temps et je suis prêt, mais je ne suis pas pressé.”

Pourquoi, interroge Jean-Jacques Deleeuw, était-ce si important de faire cette désignation maintenant? “Comme il avait annoncé qu’il quitterait ses fonctions au cours de cette législature, il est clair que depuis les élections, on lui demande ‘qui’ et ‘quand’. ‘Quand’, on ne sait pas encore, mais c’est déjà plus clair pour les interlocuteurs“.

Retrouvez l’intégralité de L’Interview de Fabrice Cumps dans notre replay.

Découvrez L’Interview du lundi au vendredi à 12h45 sur BX1.

Partager l'article

13 mars 2019 - 13h15