Les États-Unis quittent l’accord de Paris: une centaine de manifestants devant l’ambassade américaine

Une centaine de personnes se sont massées vendredi à partir de 18h00 face à l’ambassade des États-Unis à Bruxelles, pour montrer que « le monde ne va pas accepter comme ça » la décision de Donald Trump de quitter l’accord de Paris sur le climat. « Climate justice now », scandent les manifestants, réunis à l’appel des organisateurs de la marche « Trump not Welcome » qui avait eu lieu la semaine dernière lors du sommet de l’Otan.

« Soit on reste désespéré dans son coin, soit on se bat. Nous, on veut donner le signal que Donald Trump est isolé dans son choix », explique Natalie Eggermont, l’une des organisatrices de la manifestation. « De plus en plus de pays s’engagent en faveur du climat. L’Union européenne et la Chine vont continuer à agir. »

L’événement a été imaginé jeudi soir, alors que le président des Etats-Unis venait d’officialiser sa décision de retirer son pays de l’accord de Paris, traité international qui vise à limiter le réchauffement climatique. Via Facebook notamment, les organisateurs de la marche « Trump not Welcome » de la semaine dernière ont mobilisé leurs soutiens, sous le slogan « Don’t Trump our Climate ». Des militants d’Ecolo J et du PTB étaient également présents.

Les Jeunes cdH ont, quant à eux, déjà fait entendre leur voix devant l’ambassade américaine vendredi à 14h. (Belga)

  • Images de David Courier et Anna Lawan.