Le président de l’ULB souhaiterait une fusion de son université avec la VUB

etudiants_ulbPierre Gurdjian, président de l’Université libre de Bruxelles (ULB), estime qu’une fusion de l’ULB avec la Vrij Universiteit Brussel (VUB) est une « vision stratégique assez logique », dans un entretien accordé à L’Echo et De Tijd vendredi.

Né à Wilrijk, d’un père bruxellois et d’une mère anversoise, et diplômé de la VUB, M. Gurdjian voit un « partenariat évident » entre l’ULB et la VUB. Une fusion des deux universités bruxelloises leur accorderait « plus de poids au niveau international ». « Si nous combinons les forces des deux universités, nous sautons environ 100 places dans les rankings internationaux ». Il estime toutefois que le contexte institutionnel rend le partenariat « vraiment difficile ». « Les régimes de financement sont différents. Nous n’y arriverons pas la semaine prochaine. S’il y a un projet commun, j’espère que nous pourrons mobiliser le soutien de nos partenaires, le monde politique en particulier », poursuit M. Gurdjian. « Il n’y a rien de décidé. J’extrapole juste face à la bonne volonté qui apparaît spontanément », tempère donc le président de l’ULB. (Belga)

Partager l'article

07 juillet 2017 - 07h56