facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le GSM au volant responsable d’au moins 30 morts et 2.500 blessés chaque année

20070511, BRUSSELS, BELGIUM : Illustration picture shows a young woman driving while using her mobile phone (GSM), Friday 11 May 2007. In the south of Belgium, in Arlon, new King prosecutor said that the law allow the police to take away the object of a fault, here the mobile phone. So anybody who is caught using his mobile phone without a car kit while driving can see the phone taken by police.  BELGA PHOTO HERWIG VERGULT

L’utilisation du smartphone au volant est responsable, au minimum, de 30 décès et de 2.500 blessés chaque année en Belgique, selon une estimation de l’Institut belge pour la Sécurité routière (IBSR) relayée dans le Soir mag mercredi. « Mais la réalité est probablement plus élevée », note l’IBSR.

S’il est difficile de quantifier les risques du GSM au volant, « on estime qu’un conducteur qui téléphone court trois à quatre fois plus de risques d’être impliqué dans un accident qu’un conducteur attentif », souligne l’IBSR. Le risque est même multiplié par 23 quand il s’agit de l’envoi d’un SMS, le regard du chauffeur quittant carrément la route.

En 2016, il y a eu 51.190 blessés et 637 morts sur nos routes. Selon les études sur le sujet, la distraction joue un rôle dans 5 à 25% des accidents de la route. L’estimation de 30 morts et 2.500 blessés imputables à l’usage du GSM est donc dans le bas de la fourchette. Les moins de 35 ans sont les plus nombreux à utiliser leur GSM au volant: selon une enquête de l’IBSR, 23% d’entre eux l’utilisent au moins une fois lors de chaque trajet. « C’est plus que pour les 35-54 (20%) et les 55+ (8%) », relève l’Institut. De manière générale, huit personnes sur 10 indiquent l’utiliser occasionnellement. Dans deux cas sur trois, c’est pour envoyer un SMS que le chauffeur dégaine son téléphone portable. Le reste du temps, il s’agit d’envoyer un mail, ou de surfer sur Facebook et WhatsApp, les deux réseaux sociaux préférés des motorisés.

La moitié des personnes interrogées pour l’enquête utilisent leur GSM à l’arrêt, que ce soit au feu rouge ou devant un passage à niveau. Si « du point de vue de la sécurité routière ce n’est pas très dangereux », cela reste interdit et nuit clairement à la mobilité et la fluidité du trafic. Dans la même lignée, un conducteur sur trois utilise son smartphone dans les bouchons, provoquant des accrochages qui pourraient être évités. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 août 2017 Un bar australien refuse de laisser entrer le prince héritier du Danemark

Le prince Frederik, prince héritier du Danemark, s’est vu refuser l’accès à un bar, en Australie, car il ne portait pas sur lui de carte d’identité, rapportent des médias locaux mardi. Le prince de 49 ans, dont l’épouse Mary est Australienne de naissance, a lire plus

Belga

22 août 2017 L'ex-avocat de Michael Jackson défendra Bill Cosby

L’ex-avocat de Michael Jackson, Tom Mesereau, assurera désormais la défense de Bill Cosby, a indiqué lundi le porte-parole de l’acteur américain. La nouvelle équipe de défense de la légende de la télévision américaine, poursuivi p lire plus

Belga

22 août 2017 La tournée du chef d'orchestre vénézuélien Gustavo Dudamel annulée

Le chef d’orchestre vénézuélien Gustavo Dudamel, directeur du philharmonique de Los Angeles, a indiqué lundi que sa tournée avec l’orchestre national de la Jeunesse, un programme phare du gouvernement de Caracas, avait été annulée. Originaire d lire plus

Belga

22 août 2017 La 9e édition du festival AlimenTerre se tiendra du 12 au 15 octobre à Bruxelles

La neuvième édition du festival AlimenTerre se tiendra du 12 au 15 octobre au Cinéma Galeries à Bruxelles. Dans la foulée de sa programmation bruxelloise, l’événement de l’ONG SOS Faim proposera également des activités dans cinq villes w lire plus

Belga

22 août 2017 L'Afghanistan va devenir un "cimetière" pour les Etats-Unis

L’Afghanistan risque de devenir un « nouveau cimetière » pour les Etats-Unis s’ils ne retirent pas bientôt leurs troupes, ont déclaré mardi les talibans en réaction au discours du président Donald Trump ouvrant la voie à l’envoi de soldats supplém lire plus

Belga

22 août 2017 La police manque de personnel pour son service de protection rapprochée

Le service de la police fédérale chargé d’assurer la sécurité des individus menacés, comme celle d’hommes politiques, manque de personnel. Un tiers des postes n’y est pas pourvu, confirme la police mardi dans De Tijd. Elle ne commente en revanche pas les pot lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/