La réunion des présidents de parlement pour une meilleure gouvernance est annulée

Parlement bruxellois - HémicycleEn dépit de l’annonce par le président du cdH Benoît Lutgen de ne plus vouloir gouverner avec le PS, le parlement bruxellois a maintenu lundi après-midi la discussion de textes et une série de questions et d’interpellations en commissions. L’actualité a toutefois contraint le président de la Commission des Finances, Charles Picqué (PS), à céder son siège à … Armand De Decker (MR), l’ex-président du Sénat, qui a démissionné de son mandat de bourgmestre d’Uccle, samedi dernier.

Autre conséquence: la réunion des présidents des parlements réclamée à plusieurs reprises par le président du parlement bruxellois Charles Picqué (PS), au sujet de mesures communes à mettre en place en matière de gouvernance, et prévue mardi, a été annulée, a fait savoir la présidente du Sénat Christine Defraigne (MR). M. Picqué juge cette réunion nécessaire car les propositions de réforme du groupe parlementaire bruxellois qui finalise une série de mesures nécessitent une coordination avec les autres niveaux de pouvoir, et justifieraient une modification de la législation fédérale pour les rendre applicables à tous les mandataires (déclaration de liste de mandats, instauration de déclarer ses rémunérations publiques et privées, réalisation par la Cour des Comptes d’un cadastre des mandats publics et privés, …). Dans un nouveau courrier à la présidente du Sénat, M. Picqué a déploré dans ce contexte l’annulation la réunion de mardi et souligné qu’à ses yeux, « la situation politique des dernières heures ne doit modifier en rien notre volonté de prendre des mesures en matière de bonne gouvernance », a souligné le président du parlement bruxellois. « Afin de dissiper tout malentendu, je tiens à vous préciser que l’annulation a été formellement demandée par le Président du Parlement Wallon, M. Antoine (ndlr: cdH). À titre personnel, j’étais tout-à-fait prête à tenir la réunion de demain », lui a répondu Mme Defraigne. Dans l’entourage de M. Picqué, on indique que celui-ci redoute que le premier effet du changement de cap voulu par Benoît Lutgen soit un report des travaux entrepris pour réformer la gouvernance.

Par ailleurs, la réunion de préparation de la commission d’enquête sur le Samusocial est bien maintenue. Elle débutera à 15h et sera à suivre en live sur BX1. (avec Belga)