facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Kazakhgate : l’ex-procureur général de Bruxelles a le sentiment « d’avoir pu être floué »

20110119 - BRUSSELS, BELGIUM: General Prosecutor of Brussels appeal court, Marc de le Court, pictured during a session of the Special Chamber Commission on Sexual Abuse, at the federal parliament in Brussels, Wednesday 19 January 2011. BELGA PHOTO JULIEN WARNAND

L’ex-procureur général près la Cour d’appel de Bruxelles Marc de le Court a affirmé mercredi avoir eu « la très désagréable sensation d’avoir pu être floué ou laissé dans l’ignorance » dans le dossier Kazakhgate, dont il a appris l’existence a posteriori par la presse.

Le Parquet général de Bruxelles a conclu la transaction pénale élargie avec Patokh Chodiev et consorts. « Quand j’ai appris par la presse les éléments relatifs au Kazakhgate, j’ai été, mesdames et messieurs, totalement sidéré » et empli d’un « sentiment de frustration », a-t-il indiqué devant la commission d’enquête Kazakhgate.

Aujourd’hui, M. de le Court reste avec « une question sans réponse: comment se fait-il qu’aucune personnalité publique, agent de l’Etat, fonctionnaire, service public n’a su ou deviné ce qui pourrait s’être tramé ? ».

Alors qu’Armand De Decker dit avoir eu un contact début 2011 avec le procureur général au sujet du de l’affaire Chodiev, Marc de le Court ne s’en souvient pas mais ne l’exclut pas. Il n’a en tout cas jamais suspecté ni un éventuel trafic d’influence ni l’intervention d’une puissance étrangère, telle que révélée par la presse sur base d’éléments d’enquête. « Si j’avais su que l’État français était mêlé à cette affaire, j’aurais fait des bonds de carpe », a-t-il indiqué. « L’État français n’était pas partie au procès, pas partie civile. Dans une telle hypothèse, j’aurais immédiatement assailli les avocats de questions sur le contexte et si j’avais déduit une tentative d’ingérence dans le processus judiciaire décisionnel belge, soyez assurés que j’aurais adressé immédiatement par porteur un rapport à l’administrateur général de la Sûreté de l’État », a-t-il ajouté.

« En fonction des réponses, j’aurais aussi constitué un dossier pénal car je ne suis pas le confesseur, pas l’ami, pas le médecin de M. De Decker. Ma mission est de garantir l’ordre public en Belgique, pas à Paris ou Astana. J’aurais aussi annoncé que la piste de la transaction pénale élargie était terminée, c’était fini », a-t-il assuré.  (Belga, photo Belga/Julien Warnand)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 août 2017 Oliver Stone présidera la 22e édition du Festival du film de Busan

Le cinéaste américain Oliver Stone a été nommé président du jury de la 22ème édition du Festival international du film de Busan (BIFF), qui aura lieu en Corée du Sud en octobre prochain, a annoncé lundi le site Deadline. Le jury p lire plus

Belga

21 août 2017 Une chimpanzée déprimée se refait une santé au Brésil

Marcelino déploie tous ses charmes pour attirer l’attention de Cecilia, mais celle-ci ne se sent pas encore prête à commencer une relation amoureuse. Ce n’est pas un feuilleton à l’eau de rose, juste le quotidien d’une chimpanzée de vingt ans qui tente de reprendre lire plus

Belga

21 août 2017 L'éclipse solaire a commencé aux Etats-Unis

La première éclipse solaire totale depuis 99 ans aux Etats-Unis a commencé lundi à 16H05 GMT, 9H05 locales, quand le disque solaire a commencé à être caché par la lune dans l’Oregon, dans le nord-ouest du pays. L’éclipse y sera totale lire plus

Belga

21 août 2017 L'US Navy ordonne une "pause opérationnelle" pour éviter de nouveaux accidents

Le chef des opérations de la marine américaine a ordonné « une pause opérationnelle » dans le monde entier, pour tenter d’éviter de nouveaux accidents comme la collision du destroyer USS John S. McCain lundi au large de Singapour, qui a fait dix disparus et cinq bles lire plus

Belga

21 août 2017 DéFI avance 80 propositions pour participer à un nouveau projet de majorité en FWB

Le président de DéFI, Olivier Maingain, a avancé lundi après-midi pas moins de 80 propositions que le parti amarante souhaite voir intégrées dans le futur programme de gouvernement en Fédération Wallonie-Bruxelles auquel il est invité lire plus

Belga

21 août 2017 Le Secret Service manque de sous pour protéger la tribu Trump

La famille nombreuse de Donald Trump et la préférence marquée du président pour les week-ends dans ses luxueux golfs ont épuisé les fonds alloués pour l’année au Secret Service, chargé de les protéger, révèle lundi l lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/