Grouponsnousetdemain! : le collectif créé en interne au Parti Socialiste a déjà une longue liste de signataires

Illustration picture shows the New Year reception of French-speaking socialist party PS in Brussels, Thursday 12 January 2017. BELGA PHOTO HATIM KAGHAT

Un groupe de plus de 80 mandataires et élus socialistes s’est structuré à Bruxelles et en Wallonie, sous l’appellation Grouponsnousetdemain!. Des députés, échevins, conseillers communaux, techniciens, militants de base ou encore des membres de la FGTB ont décidé de se rassembler dans ce nouveau courant interne au PS, qui a pour but de “canaliser la colère de militants socialistes” ulcérés par les affaires de mauvaise gouvernance comme Publifin ou l’actuel scandale du Samusocial à Bruxelles, selon l’un des signataires. Avec comme acquis de base l’idée d’“un homme, un mandat exécutif”, cette “initiative horizontale” veut replacer le militant au centre de l’action.

Stéphane Laloux de la FGTB a été désigné pour faire partie des porte-paroles. “Il n’est pas question de fronde”, assure celui-ci.Nous voulons travailler à transformer le Parti socialiste en interne, il y a une bienveillance par rapport au Parti et par rapport aux fédérations, mais nous voulons nous faire entendre.” Les membres du groupe excluent explicitement les ministres et ex-ministres socialistes.

Après ces révélations, le groupe a communiqué à la presse plusieurs de ses objectifs : “Cette initiative est collective et nous réfutons l’exposition médiatique plus particulière d’individus. Les personnalités évoquées dans la presse de ce jour ne sont que des signataires parmi d’autres et ne portent ni l’initiative ni l’autorité du mouvement qui est collectif. En outre, nous confirmons que notre action se veut avant tout un sursaut de fierté d’appartenance au socialisme. Il se conforme et se conformera aux statuts, aux institutions, aux valeurs et à l’histoire du parti socialiste que nos membres respectent et veulent voir continuer de grandir.”

Sur le site mis en ligne ce vendredi matin, on peut trouver une liste déjà longue de militants et de mandataires socialistes signataires, dont une dizaine de députés wallons, bruxellois et fédéraux, et même la vice-présidente du PS et députée régionale wallonne, Christie Morréale.

 (avec Belga, photo Belga/Hatim Kaghat)

Partager l'article

16 juin 2017 - 09h09