Caroline Persoons : “C’est le système qui organise la pénurie de médecins”

Caroline Persoons (DéFI), députée bruxelloise et échevine de la Culture à Woluwe-Saint-Pierre, a répondu aux questions de Stéphanie Meyer dans l’Interview à 12h45 ce vendredi. Elle a abordé le sujet des numéros Inami pour les étudiants en médecine. Une motion en conflit d’intérêts va être déposée. Elle est passée hier  au parlement francophone bruxellois de la Commission communautaire française (Cocof).

Cette motion déposée par Défi, PS, CDH et Ecolo, attaque le projet de loi qui voudrait mettre un terme à la saga des numéros Inami des étudiants en médecine. “Cela fait 20 ans que l’on conteste de mettre un tel frein (numerus clausus) à de superbes professions médicales. Il faut remettre en cause le système qui organise la pénurie et pénalise les générations futures“, s’est-elle exprimée avant d’ajouter : “on n’analyse jamais les besoins de la population“.

Partager l'article

13 octobre 2017 - 14h29