Bruxelles : la démission d’Ans Persoons (sp.a) mise en suspens jusqu’en septembre

Brussels alderwoman Ans Persoons pictured during a meeting of the city council of Brussels, in Brussels city hall, Monday 26 June 2017. The first point on the council agenda is the officiating of the dismissal of Mayeur as Brussels city mayor. BELGA PHOTO THIERRY ROGE

La démission de l’échevine sp.a Ans Persoons du collège de la Ville de Bruxelles, à la suite du départ de sa formation de la majorité dans la foulée des informations sur la gestion du Samusocial, a été mise administrativement en suspens lundi en fin de journée lors de la séance du conseil communal de la Ville de Bruxelles.

En cause : la transmission écrite tardive (NDLR : au cours du week-end) par l’échevine de sa démission, ce qui a imposé l’inscription en urgence d’un point supplémentaire à l’ordre du jour. Ce point concerne la suppression du poste d’échevin supplémentaire (le dixième alors qu’il n’y en a théoriquement que neuf) occupé depuis le début de la législature par Mme Persoons, sur décision du conseil. Pour que ce point soit intégré dans les travaux, un vote à la majorité des deux tiers était nécessaire. Sur les 46 votants, il aurait fallu que 31 conseillers donnent leur feu vert. Il en a manqué deux, sachant qu’outre onze votes négatifs, il y a eu six votes blancs ou nuls. Il sera donc inscrit à l’ordre du jour de la séance de rentrée.

En marge de la séance, Ans Persoons a indiqué avoir agi de bonne foi, pensant qu’une simple prise d’acte par le conseil suffirait. Elle s’est dite elle-même surprise par ce contretemps de dernière minute lié à cette procédure dont elle n’avait pas la connaissance. (Belga, photo Belga/Thierry Roge)

Partager l'article

26 juin 2017 - 19h48