Bruxelles : Céline Fremault veut changer le nom du Samusocial

samusocial_belga

Le scandale autour du Samusocial a clairement eu un retentissement au sein de l’ASBL : les travailleurs ont déjà confié à plusieurs reprises qu’ils espéraient ne pas voir leur travail écorché par l’affaire autour des administrateurs-délégués de l’association, qui avaient droit à des émoluments à trois chiffres pour des réunions mensuelles. Pour éviter que ce scandale ternisse l’image de l’ASBL, l’idée serait de changer le nom du Samusocial à l’avenir.

C’est du moins la proposition de la ministre bruxelloise en charge de l’Aide aux Personnes, Céline Fremault (cdH), qui confie ce projet à nos confrères de la RTBF. « Je suis personellement favorable à un changement de nom », explique-t-elle. « Actuellement, je mets mon temps et mon énergie dans la reprise de la structure Samusocial par la Région. Il ne pourra toutefois être fait l’impasse sur une modification de dénomination une fois ce premier travail de fond opéré et ce afin de repartir d’une page blanche tant pour les travailleurs sociaux que le public accompagné ou encore les donateurs ».

Le nouveau nom n’a toutefois pas encore été déterminé et la date de révélation de cette nouvelle dénomination n’a pas non plus été annoncée. (Gr.I., photo Belga)