Boris Dilliès choisi pour succéder à Armand De Decker à Uccle : il sera l’invité de L’Interview ce lundi

Le député bruxellois Boris Dilliès, échevin des Finances de la commune d’Uccle, a reçu dimanche soir le soutien de 14 des 19 élus MR de la commune pour succéder à Armand de Decker, démissionnaire, comme bourgmestre, a-t-on appris à l’issue du vote organisé à bulletin secret. M. Dilliès était candidat à ce poste, tout comme l’actuel premier échevin, Marc Cools.

  • Boris Dilliès sera l’invité de Jean-Jacques Deleeuw dans L’Interview, ce lundi à 12h45.

M. Dilliès doit encore obtenir le soutien d’une majorité d’élus du conseil communal. Si l’on en croit le chef de file de DéFI Uccle, Emmanuel De Bock, il peut déjà compter sur les élus de la formation amarante, partenaire de majorité, qui se félicitent du « choix de rajeunissement et de dynamisme » effectué par la section libérale.

La candidature de Boris Dilliès sera présentée au cours de la semaine, aux deux partenaires de la majorité uccloise, Défi et cdH. Dans un communiqué diffusé, Boris Dilliès a salué son challenger, le premier échevin Marc Cools, « qui a toujours fait preuve de professionnalisme et de rigueur » et dont l’expérience « continuera d’être un atout ».

Âgé de 44 ans, Boris Dilliès est échevin de l’Etat civil, des Finances, du Commerce et de la Jeunesse. Il est également député régional bruxellois depuis 2014, et vice-président du MR bruxellois. Son grand-père maternel, qui l’a en partie élevé, était un proche collaborateur des Rois Léopold III et Baudouin avant d’entrer à l’OTAN. Engagé à 15 ans au sein des Jeunes Libéraux, dont il fut président, Boris Dilliès a mené sa première campagne à l’occasion des élections communales de 1988 où se présentait pour la première fois Eric André, son mentor.

Sur le plan local, Boris Dilliès avait succédé en 2005, à celui-ci, comme échevin des Finances. Il avait auparavant travaillé pour M. André lorsque celui-ci était secrétaire d’Etat des Travaux Publics à la Région bruxelloise, à la fin des années ’90. M. Dilliès a également travaillé comme attaché du ministre-président bruxellois François-Xavier de Donnea, au début des années 2000.

Sur le plan professionnel, Boris Dilliès a travaillé durant cinq ans pour le groupe international d’édition hollandais Wolters Kluwer, comme chargé de projets. Il a été directeur de la communication du Cercle de Lorraine. (avec Belga)

Partager l'article

25 juin 2017 - 23h05