Sens unique autour de la Basilique : “Une situation intenable pour les Ganshorenois”

L’échevine de la Mobilité à Ganshoren, Magali Cornelissen (MR) veut stopper la phase test du sens unique autour de la Basilique de Koekelberg.

« Aujourd’hui, la situation est devenue intenable pour les Ganshorenois  » explique l’échevine de la Mobilité à Ganshoren, Magali Cornelissen (MR) à nos confrères de La Capitale. Elle demande le retour à la circulation à deux sens sur cette artère.

Le sens unique avait été lancé fin mai 2017 pour une phase test de 6 mois. Il avait comme objectif de désengorger la circulation dans le quartier.

Or, « Depuis la fermeture de l’accès à l’avenue Jacques Sermon depuis l’avenue du Duc Jean, il n’existe plus qu’une seule solution pour ceux qui veulent se rendre dans le centre. La circulation se concentre vers l’avenue Poplimont. Des files de voitures quasiment à l’arrêt se forment aux heures de pointe  » constate l’échevine. Elle demande d’urgence un réaménagement des deux carrefours, Poplimont-Sermon et Charles Quint-Panthéon.

C’est une information publiée sur le site de La Capitale.

Partager l'article

14 novembre 2017 - 11h47