Jean et Emilio recyclent des balles de tennis pour proposer du matériel sportif moins cher

À 17 et 18 ans, Emilio Torres et Jean Collinet ont lancé leur mini-entreprise “Break Ball” : le recyclage des balles de tennis considérées comme usagées pour les réutiliser et les revendre à un prix moins élevé que dans le commerce.

Emilio et Jean ont lancé cette mini-entreprise avec l’objectif de proposer du matériel sportif moins cher dans les clubs de la région. Ils souhaitent ainsi “démocratiser le tennis” grâce à ces produits de seconde main. Des partenariats ont ainsi été forgés avec des commerçants du coin pour permettre la revente de ces balles de tennis.

En plus, “Break Ball” rassemble du matériel sportif destiné à être redistribué au Rwanda cet été, pour faire profiter au plus grand nombre le plaisir de taper la balle jaune.

La mini-entreprise d’Emilio et Jean, lancée avec le soutien de l’école Notre-Dame-des-Champs à Uccle et soutenue par l’asbl LJE “Les Jeunes Entrepreneurs”, a été sélectionnée parmi près de 350 projets pour la finale du concours des mini-entreprises, dont la finale se tiendra le 16 mai prochain à Etterbeek.

■ Reportage de Thomas Destreille et Yannick Vangansbeek.

Partager l'article

24 avril 2018 - 18h08