Découvrez   

Serge Crèvecoeur quittera ses fonctions d’entraîneur du Brussels en fin de saison

Serge Crèvecoeur, l’entraîneur du Phoenix Brussels, a signifié au club et aux joueurs son intention de mettre un terme à ses fonctions de coach à la fin de la saison. Cette décision pourrait même remettre en cause l’avenir du club bruxellois en première division. 

L’information a fait l’effet d’une bombe dans le milieu du basket. Serge Crèvecoeur quittera donc bien ses fonctions au sein du club bruxellois en fin de saison. Une information qui a été confirmée par Youssouf Keïta, responsable communication du Brussels, qui évoque une fatigue mentale de la part du manager bruxellois.

En quelques mois, le club a donc perdu son sponsor maillot, plusieurs fidèles parraineurs et donc son entraîneur principal. Une décision qui pourrait peser lourd sur l’avenir du club, qui réfléchit sérieusement à envisager son avenir en deuxième division : “Pour l’instant, rien n’est encore acté. Mais avec les problèmes du stade et le départ de Serge, peut-être vaut-il mieux pour le club de repartir sur de bonnes bases en D2“, confesse Youssouf Keïta.

En championnat cette saison, le Brussels occupe la 9e et avant-dernière place avec 4 victoires en 13 rencontres.

Une lettre aux supporters

Afin d’expliquer sa décision, Serge Crèvecoeur a décidé d’écrire une lettre, à destination des supporters.

“Chère Brussels Family,

Après une longue réflexion indépendante des mauvais résultats sportifs actuels, j’ai pris la lourde et difficile décision d’arrêter l’ensemble de mes activités au Club en fin de saison.

Et ce pratiquement 12 ans jour pour jour après ma première rencontre avec mon Président et ami André Dekandelaer.

12 ans, quelle aventure ! Quel chemin parcouru ensemble. Quels souvenirs formidables. Quelles performances impensables. La montée en D2 à mes débuts au Club. Le travail acharné récompensé par une montée administrative en D1. La signature de Basic-Fit comme partenaire principal. Le premier Wilink Game avec presque 7.000 personnes présentes. L’élimination de Charleroi pour atteindre notre première demi-finale, notre première victoire européenne à Benfica Lisbonne, l’élimination d’Anvers et la finale des play-offs contre Ostende, le premier Eloya Christmas, le premier Lux Game, …

12 ans au cours desquels vous m’avez soutenu et suivi dans toutes mes initiatives. Et à l’instar de celle de ma femme, d’André Dekandelaer et de Guy Muya, votre confiance a changé ma vie. Merci à tous : dirigeants, joueurs, membres du staff (dont mon ami Laurent Monier), bénévoles, partenaires publics et privés, supporters – bref la Brussels Family ! Vous allez me manquer.

12 ans pendant lesquels j’ai aimé ce Club avec passion et ai tout donné pour le préserver, le développer et le faire grandir. Aujourd’hui, et malgré la dernière convention récemment signée, l’enthousiasme sincère et les dernières avancées concrètes proposées par notre nouvel Echevin des Sports Benoit Hellings pour améliorer considérablement notre travail au quotidien dans une infrastructure malheureusement inappropriée, je suis fatigué de me battre et j’arrive au bout de mes forces. J’aspire à un changement de vie et on verra où cela me mènera, car aucune destination n’est encore prévue.

Je peux en tout cas vous assurer que je remplirai ma mission jusqu’au bout avec professionnalisme, motivation et sérieux afin d’essayer de terminer la saison sportive en beauté.

Enfin, je remercie sincèrement les personnes qui m’ont soutenu et respecte celles qui m’ont critiqué.

Et ce n’est qu’un au revoir.

Serge Crevecoeur”

 

T.Dest.

Partager l'article

22 janvier 2020 - 16h56
Modifié le 23 janvier 2020 - 06h54