Des supporters utilisent du matériel pyrotechnique : pas d’amende pour l’Union acquittée en appel

Vendredi, la Commission des litiges d’appel de la Fédération belge de football (RBFA) n’a pas sanctionné l’Union Saint-Gilloise d’une amende de 2.500 euros pour avoir utilisé du matériel pyrotechnique.

Les faits se sont produits le 11 janvier, lors du match de la 21e journée de la Proximus League contre OHL (2-3). Les supporters bruxellois ont utilisé du matériel pyrotechnique mais les fumigènes sont restés dans les tribunes et ne se sont pas retrouvés sur le terrain.

► Lire aussi: L’Union Saint-Gilloise a encore joué avec le feu à OHL (3-5)

Dans un premier temps, l’Union a été condamnée à une amende de 2.500 euros par défaut. Cependant, les Bruxellois n’étaient pas au courant de l’audience et ont fait appel. Avec succès, car l’amende est partie en fumée. “Il n’y a pas de règle dans la réglementation fédérale qui interdise le simple allumage de fumigènes si personne n’est mis en danger ou n’influence pas le déroulement du match”, a motivé la Commission des litiges d’appel.

Source et image: Belga

Partager l'article

22 février 2020 - 12h36