Découvrez   

Voyages : le code couleur sera discuté au cours d’une réunion du Celeval ce mardi

Une adaptation du code couleur sera discutée mardi au cours d’une réunion du groupe d’experts fédéraux Celeval, confirme lundi le Service public fédéral Santé publique.

Face à l’imbroglio généré par le code couleur actuel, qui génère beaucoup de frustrations tant pour les vacanciers belges que pour les pays européens dont la couleur change, le groupe d’experts Celeval se réunira mardi afin de voir dans quelle mesure il sera possible d’adapter le système.

Le code actuel comprend trois couleurs distinctes: le vert, l’orange et le rouge. Les destinations situées en zone verte sont accessibles sans restriction. Celles classées orange sont accessibles sous certaines conditions (quarantaine et/ou tests obligatoires) ou impliquent une vigilance accrue. Les destinations en zone rouge ne sont pas accessibles pour le moment.

Dans le sens des retours, les zones géographiques marquées comme rouges impliquent une quarantaine et un test de dépistage obligatoire au retour. Pour les zones oranges, la quarantaine et le test sont conseillés. Il n’y a pas d’obligation ni de conseil particuliers en rentrant d’une zone verte.

Ce code couleur est mis à jour quotidiennement vers 16h30 par le SPF Affaires étrangères sur la base d’informations transmises par le Celeval et le SPF Santé publique.

Les agences de voyage sont débordées de question et de demandent d’annulation. Les vacanciers sont inquiets et ne savent plus où partir. Certains ont vu au cours d’un même week-end leur destination de vacances passer d’une catgégorie à l’autre.

Avec Belga 

►Reportage de Vanessa Lhuillier, Béatrice Broutout et Corinne De Beul

Partager l'article

03 août 2020 - 16h51
Modifié le 03 août 2020 - 16h57