Un véhicule sans conducteur? La STIB investit dans les nouvelles technologies

C’est l’heure du bilan pour la Stib, la société de transport se félicite pour l’année 2018: les voyageurs et les trajets sont en augmentation. La Stib se dote également d’un tout nouveau moyen de transport; un véhicule sans conducteur, un test grandeur nature

A partir du 28 juin prochain et jusqu’au 22 septembre, le nouvel engin de la Stib sera dans le parc de la Woluwe. Ce nouveau véhicule permettra à 12 personnes de prendre place, 6 places assises et 6 places debout.

Selon Philippe Vandewauwer, qui co-gère le projet au sein de la STIB avec Mathieu Nicaise, l’endroit a été choisi pour ses caractéristiques proches de celles du parcours de l’expérience française, dans le bois de Vincennes, au départ de la station de métro “Château de Vincennes”. La première des deux navettes testées à Bruxelles est attendue vendredi.

Cette navette circulera le weekend, du vendredi au dimanche. Il est équipé de lidars qui lui permettent de détecter tout événement qui se produit dans son environnement et d’ainsi marquer l’arrêt en cas d’obstacle. Un accompagnateur y sera présent en permanence pour reprendre les commandes, si nécessaire.

La STIB a opté volontairement pour ce système pour sa souplesse d’utilisation qui autorise de déplacer une ligne. D’après le CEO de la STIB, Brieuc De Meeùs, De Lijn a opté pour un système qui nécessite une infrastructure de balisage au sol qui ne l’autorise pas.

Dans le parc de la Woluwe, la longueur du parcours sera étendue progressivement, pour atteindre une distance de 1500 mètres. Les deux navettes louées à la RATP pourront atteindre une vitesse de 10 à 15km/h. Elles seront accessibles à partir du 28 juin, durant les week-ends de l’été, de 13h à 19h.

► Reportage de Jean-Christophe Pesesse et Marjorie Fellinger/ Belga

 

Partager l'article

05 juin 2019 - 12h52