La transparence sur le taux d’amiante dans les bâtiments publics à Bruxelles doit être améliorée

La plateforme citoyenne Transparencia demande aux communes bruxelloises de publier leurs inventaires “amiante” sur leur site. Seulement deux communes sur 19 respecteraient cette norme, rapporte la Dernière Heure.

Alors que 299 élèves de première secondaire sont toujours sur liste d’attente, les autres ont fait leur rentrée dans les écoles. Des écoles qui doivent respecter des normes de sécurité comme le contrôle du taux d’amiante présent dans les bâtiments . Pourtant, selon la plateforme citoyenne Transparencia qui œuvre pour le droit à l’information et à la transparence, seuls Etterbeek et Ixelles publient les données relatives à l’état de l’amiante dans leurs bâtiments publics : ” Les autres communes ne souhaitent quasiment rien communiquer et utilisent l’excuse de menace terroriste de niveau 3 pour ne pas diffuser d’informations”.

La commune de Schaerbeek qui figure donc parmi les mauvais élèves compte remédier à cette faute rapidement. Pour le bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, Benoît Cerexhe (cdH), cette accusation n’est pas totalement vraie : “On est souvent interpellés par Transparencia et on a donc publié la réponse concernant l’amiante. Ces inventaires sont consultables à la commune, pas en ligne, c’est vrai”. La mise en ligne de tous ces inventaires seraient selon le bourgmestre, une lourde charge de travail pour les employés de sa commune.

Gloria Mukolo, photo : Belga

 

Partager l'article

04 septembre 2018 - 15h36