SNCB : le syndicat SIC demande une médiation pour éviter une troisième grève

Le Syndicat indépendant pour cheminots (SIC) demande au ministre fédéral de la Mobilité d’intervenir dans le conflit social avec la SNCB. Depuis le début de l’été, l’organisation syndicale a organisé deux grèves pour dénoncer notamment un manque de personnel récurrent parmi les accompagnateurs de train. Un troisième mouvement de grève n’est pas concrètement programmé mais “les points de vue de la direction et du personnel sont tellement éloignés que de nouvelles actions semblent inévitables”, avertit le syndicat vendredi.

Le SIC a publié sur son site internet une analyse du conflit social. D’après le syndicat, la solution peut être trouvée au niveau politique. “Le gouvernement doit prévoir des ressources suffisantes afin que la SNCB puisse s’acquitter de ses obligations envers le personnel”, écrit-il.

Le SIC a déclenché une grève sur le rail le 27 juillet et le 17 août. Il critique l’impossibilité pour certains accompagnateurs de train de prendre leurs congés pendant les vacances d’été. Les propositions de la direction ne sont pas assez ambitieuses, selon le syndicat.

► Lire aussi: Grève à la SNCB : la moitié des trains circulent comme annoncé

Les autres syndicats ferroviaires n’ont pas participé aux grèves.

Belga

Partager l'article

24 août 2019 - 11h42