Saint-Josse instaurera la semaine des 4 jours avec embauche compensatoire en janvier 2020

La commune de Saint-Josse-Ten-Noode instaurera à partir de 2020 le régime de travail de 4 jours par semaine, sans perte de salaire et avec embauche compensatoire pour les employés et travailleurs de la commune âgés de plus de 55 ans, a annoncé mercredi son bourgmestre, Emir Kir.

La commune a conclu lundi un accord dans ce sens sur le projet de règlement communal qui encadrera le dispositif, avec les organisations syndicales. Seront potentiellement concernés par le dispositif, l’ensemble des agents communaux contractuels et statutaires, âgés de 55 ans et plus, travaillant à temps plein pour la commune, quel que soit le degré de pénibilité de leur métier.

Selon Emir Kir (PS), le calcul des pécules et des primes de fin d’année, ainsi que du droit à la pension seront effectués sur base d’un emploi à temps plein. L’agent souhaitant profiter du dispositif devra introduire sa demande au minimum deux mois avant d’en bénéficier des effets. La décision finale de l’octroi ou non reviendra au collège des bourgmestre et échevins qui se prononcera en veillant à assurer la continuité du service.

Potentiellement, 120 personnes sont concernées au niveau de l’administration communale, soit un cinquième des effectifs. La commune y consacrera un budget de 700.000 euros à partir de l’an prochain. Formellement, le conseil communal doit valider le dispositif à la rentrée. Le même dispositif devrait s’appliquer au CPAS. Le comité commune/CPAS se prononcera à ce sujet en août. La mesure y concernera moins de personnes et mobilisera un effort budgétaire de 200.000 euros.

Par cette mesure, Saint-Josse-Ten-Noode sera à la pointe du progrès social et du bien-être des travailleurs. Nous souhaitons qu’à terme, cela puisse s’appliquer dès le début de la carrière. La mesure permettra de mieux répartir le travail entre les générations de travailleurs“, a commenté Emir Kir.

Belga

Partager l'article

10 juillet 2019 - 17h27