Découvrez   

Le projet de transporter des voitures d’occasion sur le canal entre Bruxelles et Anvers tombe à l’eau

Par manque de candidats, les Port de Bruxelles a dû arrêter la procédure d’attribution d’une concession pour l’exploitation d’un terminal roulier dans l’avantport destiné au transport de véhicules entre Bruxelles et Anvers.

En mai dernier, le conseil d’administration du Port de Bruxelles avait relancé une troisième procédure, avec pour seule condition majeure d’utiliser la voie d’eau. Mais il n’a reçu aucune offre pour l’établissement d’un terminal roll-on/roll-off sur le terrain de 2,5 hectares, situé dans l’avant-port et acquis par le Port en 2016.

Le projet avait pour but de réduire la part de transport des voitures d’occasion depuis la route, pour les transporter sur la voie d’eau. Actuellement, le secteur d’exportation des voitures d’occasion connaît quelques difficultés et c’est peut-être une des raisons qui expliquent le manque d’intérêt de la part des candidats potentiels.

Le conseil d’administration du Port de Bruxelles a décidé de lancer un nouvel appel à projet afin de trouver une nouvelle fonction économique utilisatrice de la voie d’eau pour ce terrain. Un nouveau mur de quai sera construit à cet endroit, pour permettre une exploitation du terrain en 2021.

Rédaction en ligne

Partager l'article

27 octobre 2018 - 15h09
Modifié le 27 octobre 2018 - 15h09