Découvrez   

Porte de Namur : le nouvel aménagement pour les bus 71 serait dangereux et illégal

Le nouvel aménagement au niveau du carrefour de la Porte de Namur devait permettre au bus 71 d’emprunter le rond-point en contre-sens. Mais la Stib n’utilise pas ce dispositif qu’elle estime illégal et trop dangereux.

“Le rond-point tel qu’il est aménagé oblige nos bus à se retrouver confrontés en contre-sens avec des voitures. Ce qui est contraire au code de la route et ce qui n’est pas très lisible ni pour les chauffeurs, ni pour la circulation automobile”, affirme Françoise Ledune, porte-parole de la Stib.

Résultat : les bus n’empruntent pas le nouveau dispositif. “Nous n’avons jamais emprunté le site propre tel qu’il est aménagé de manière à éviter des accidents ou des conflits avec des automobilistes”, précise-t-elle.

Des travaux inutiles?

L’aménagement est pointé du doigt par la députée MR Aurélie Czekalski. « Qu’on le veuille ou non, actuellement ces travaux sont bien des travaux inutiles car la moitié d’un site propre pour le bus 71 en face du siège d’Axa n’est pas utilisé. Or, ce projet a été spécialement financé par le programme régional pour l’amélioration de la performance des transport en commun », déclare-t-elle.

Une réunion de concertation sera organisée dans les prochaines semaines. Elle réunira la Stib, les communes d’Ixelles et de la ville de Bruxelles, la police et la région bruxelloise.

YdK

■ Reportage de Pierre Beaudot et Nicolas Scheenaerts

 

Partager l'article

13 janvier 2020 - 16h57
Modifié le 23 janvier 2020 - 17h27