Le parlement bruxellois lance le débat sur le droit de vote des Européens aux régionales

Pour la rentrée, les députés plancheront sur une série de propositions de résolution concernant l’autorisation du droit de vote pour les régionales des ressortissants européens et non-européens. Si un consensus existe en région bruxelloise, la loi doit cependant être changée au niveau fédéral. 

La première proposition de résolution a été déposée en 2010 par le député libéral Olivier de Clippele mais elle a été jugée caduque en début de législature. Une nouvelle est donc introduite. Puis c’est au tour du PS, d’Ecolo, du CD&V et de DéFi de rentrer le même type de texte. “Nous avons un consensus et cela nous semble important que les Européens puissent voter aux régionales, explique Olivier de Clippele (MR). Bruxelles est la capitale de l’Europe et le nombre de ressortissants a augmenté de 90% en 18 ans. Il serait donc logique qu’ils puissent voter. On souhaite renforcer la démocratie et en voilà un des moyens.”

Les ressortissants des 28 pays membres de l’Union européenne représentent 23% de la population bruxelloise. Les étrangers hors-UE forment 11% de la population.

Techniquement, il faut que le parlement fédéral change la loi comme il l’a fait pour le vote des étrangers aux communales. Vu les conditions au fédéral, il est peu probable que la modification se fasse avant le mois de mai prochain. Par contre, le changement pourrait avoir lieu uniquement en Région bruxelloise ce qui certainement plus simple qu’en Wallonie ou en Flandre.

Après, reste à convaincre les étrangers de s’inscrire sur les listes électorales.

Vanessa Lhuillier/crédit: Belga/Hatim Kaghat

Partager l'article

04 janvier 2019 - 14h38