La Mutualité chrétienne se réorganise en profondeur

Le conseil d’administration de la Mutualité chrétienne (MC) a décidé d’une refonte de la structure de la plus grande mutualité de Belgique, a-t-elle annoncé jeudi.

Concrètement, la décision a été prise de réunir les 19 mutualités régionales en une mutualité flamande et une mutualité wallonne (y compris la Communauté germanophone) d’ici 2022. Toutes les deux fourniront également des services à Bruxelles.

Actuellement, la MC est constituée de huit mutualités régionales en Wallonie et 11 en Flandre. Cette réorganisation doit permettre à la mutualité d’augmenter son efficacité et la proximité vis-à-vis de ses membres.

Par ailleurs, “la nouvelle structure permettra de prendre des décisions plus rapidement, de coordonner les processus et de répondre à des défis tels que la digitalisation, la complexité de la structure étatique et la réalité financière”, souligne-t-on encore.

L’objectif est d’achever cette refonte pour les prochaines élections mutualistes, en 2022 “mais des étapes importantes seront prises avant cette échéance. Concrètement cela se matérialisera, par exemple, par une harmonisation des services et avantages de l’assurance complémentaire dans toute la Wallonie”, poursuit la MC.

“C’est un sérieux changement pour notre organisation. Nous mettons tout en œuvre pour qu’il soit bien géré. Le nouveau modèle aura bien sûr un impact sur notre organisation, ses employés et la manière de travailler ensemble. Des fonctions existantes seront amenées à évoluer, et de nouveaux besoins nécessiteront de nouvelles fonctions. La décision est l’aboutissement d’un long processus de concertation. L’élaboration du nouveau modèle organisationnel se poursuivra dans le même esprit, et donc avec l’ensemble de notre personnel”, commente le secrétaire général de la MC, Jean Hermesse, cité dans un communiqué.

La MC compte 4,5 millions de membres.

Belga

Partager l'article

09 novembre 2018 - 06h46