Le film “Nos batailles” de Guillaume Senez déjà vendu dans une dizaine de territoires par une société bruxelloise

Le film "Nos batailles" de Guillaume Senez déjà vendu dans une dizaine de territoires par une société bruxelloise - BX1

Projeté en première mondiale sur la Croisette il y a deux semaines, “Nos batailles” de Guillaume Senez est déjà vendu dans une dizaine de territoires, annonce Be For Films, société bruxelloise chargée des ventes internationales. Le film, qui sortira en Belgique et en France début octobre, avait été présenté en séance spéciale à La Semaine de la Critique, section parallèle du Festival de Cannes.

Outre le Benelux et la France, “Nos batailles” a retenu l’attention de la Grèce, de l’Italie, de la Pologne, de la Suède, de la Suisse, du Canada, de la Chine et du Brésil. Des négociations sont par ailleurs en cours pour d’autres territoires.

Deuxième long métrage de Guillaume Senez après Keeper (2016), “Nos batailles” plonge dans le quotidien d’Olivier (Romain Duris), qui quand sa femme (Lucie Debay) quitte brutalement le domicile, doit se débrouiller pour concilier éducation des enfants, vie de famille et activité professionnelle.

Le film est produit par Iota Production (Belgique francophone) en collaboration avec Savage Film (Flandre) et Les Films Pelleas (France). Il a notamment été soutenu par le Centre du cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Fonds audiovisuel de Flandre (VAF), la RTBF, VOO et Be tv et a bénéficié du Tax Shelter du gouvernement fédéral belge.

Photo, Haut et Court, Iota production

Partager l'article

29 mai 2018 - 14h06