Découvrez   

Le discours du 21 juillet du roi Philippe : “Une occasion unique de repenser notre économie et notre société”

Dans son discours annuel, à l’occasion de la Fête nationale belge, le roi Philippe est revenu sur la crise du coronavirus, sur son impact sur la population belge et sur ses conséquences, tant négatives que positives. Il a également rendu hommage au personnel de première ligne face au Covid-19 et relancé un message de solidarité à l’égard de tous les Belges.

L’épidémie de coronavirus est logiquement au cœur du discours prononcé ce lundi par le roi Philippe, à l’occasion de la Fête nationale. Le Roi adresse d’abord un message solidaire à celles et ceux qui “ont perdu un être cher, sans avoir pu l’accompagner dans ses derniers moments”, mais aussi à celles et ceux qui ont “perdu (leur) emploi”, “vu (leurs) revenus fortement diminuer”, “vu (leur) entreprise faire faillite”, “dû abandonner (leurs) projets ou (leurs) rêves brisés”. Il confirme que cette crise a dévoilé “les fragilités et faiblesses de notre société”, plus particulièrement vis-à-vis des aînés, des enfants et des jeunes.

Le roi Philippe pointe que cette crise a “aggravé des injustices sociales existantes”, demandant d’être “à l’écoute de ceux qui souffrent en silence”. Il souligne toutefois les “qualités” affichées par les Belges. S’il pointe d’abord le personnel soignant et les enseignant, il ajoute : “C’est la Belgique toute entière qui a montré courage et créativité. Nous avons redécouvert l’importance de l’intérêt général, du rôle de l’État et du service public”.

“Le pays tout entier réclame un gouvernement résolu et stable”

Si le roi estime que “tout n’a pas été parfait”, il adresse un message optimiste : “mais nous avons tenu bon. (…) La crise nous a ouvert les yeux. Elle nous a réveillés et sortis du confort de nos certitudes”. Et il lance une proposition forte à la population belge : “Nous avons maintenant une occasion unique de repenser notre économie et notre société. En construisant sur les valeurs humaines que nous avons vécues si intensément. En optant pour des solutions plus équitables et durables. Avec ambition et confiance en l’avenir”.

Il conclut son discours par un message pour le monde politique : “Le pays tout entier réclame maintenant un gouvernement résolu et stable. Ne le décevons pas. Nous ne réussirons qu’en dépassant nos propres horizons et en montrant courage et audace”. Un message qui porte un poids important au vu des récentes annonces de négociations entre le PS et la N-VA, les deux principales forces politiques du sud et du nord du pays.

Partager l'article

20 juillet 2020 - 13h00
Modifié le 21 juillet 2020 - 10h02