Découvrez   

Le Covid-19 n’arrête pas la bataille entre Bruxelles et Strasbourg pour le siège du Parlement européen

Les restrictions de voyage et le seuil de risque des deux villes reposent une nouvelle fois la question du bien-fondé des allers-retours des eurodéputés, rapporte Le Soir. 

La session du Parlement européen doit normalement avoir lieu à Strasbourg la semaine prochaine. Même si ladite session s’avère réduite à cause du Covid-19, il s’agit tout de même de déplacer environ 2.000 personnes d’une ville au haut seuil de risques à une autre. Une opération que certains ne voient pas d’un bon oeil, selon le quotidien. De son côté, la France insiste pour que le Parlement respecte les Traités et se rende donc dans la  cité alsacienne.

Si les eurodéputés estiment que leur immunité leur permet en théorie de ne pas se soumettre aux quarantaines ou tests dans l’exercice de leur fonction, il n’en serait peut-être pas de même pour leurs collaborateurs. Une autre question se pose : les élus pourront-ils arriver de leur pays natal ? Il reviendra au président du Parlement européen, David Sassoli, de prendre la décision. “Quelle qu’elle soit, personne ne sera content”, conclut le quotidien.

J. Th. – Photo: Belga/ Siska Gremmelprez

Partager l'article

08 septembre 2020 - 12h06
Modifié le 08 septembre 2020 - 12h06