L’ancien député bruxellois Ahmed El Khannouss (CDH) demande le recomptage des voix des élections régionales

L’ancien échevin de Molenbeek avait récolté environ 1.500 voix de préférence au scrutin régional du 26 mai. C’est environ la moitié de ce qu’il avait obtenu en 2014.

L’ancien député bruxellois Ahmed El Khannouss a demandé le recomptage des voix des élections régionales, nous-a-t-il indiqué après la publication d’un article de la RTBF. “Nous avons constaté de très nombreux dysfonctionnements dans certains bureaux du canton de Molenbeek. La législation en vigueur pour les bureaux de vote n’a pas été respectée“, nous a-t-il expliqué.

Dans plusieurs bureaux de vote, le PV n’a été signé par personne. Ni par le président du bureau, ni par un assesseur. C’est pourtant prévu par la loi électorale. Par ailleurs, on ne sait pas ce qu’il est advenu de certains bulletins. D’autres n’ont pas été enregistrés correctement.” Selon lui, dans certains bureaux de vote, “il y a plus de votants à la Chambre qu’à la Région“. Et certaines enveloppes contenant des résultats n’étaient pas scellées. “Il y a un vrai problème“, conclut-il.

Il a introduit une réclamation au Parlement bruxellois.

L’ancien échevin de Molenbeek avait récolté 1.580 voix de préférence au scrutin régional du 26 mai. C’est environ la moitié de ce qu’il avait obtenu en 2014.

T.Du.

► Nous l’avions rencontré au lendemain du scrutin

Partager l'article

05 juin 2019 - 17h59