Découvrez   

L’Adeps se satisfait du bilan de ses stages estivaux à Auderghem, Woluwe-St-Lambert et Anderlecht

Stage Adeps Auderghem été 2020 - Photo Adeps

Malgré la crise sanitaire du coronavirus, les centres sportifs Adeps ont continué d’accueillir durant l’été des stages destinés aux jeunes. Et le bilan est satisfaisant en Région bruxelloise, rapporte l’institution de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Si les stages se déroulaient bien cet été, plusieurs mesures sanitaires ont été évidemment prises pour que ces stages se déroulent dans les meilleures conditions pour éviter la propagation du coronavirus. Suppression du self-service dans les restaurants, modification des horaires des repas, mise en place d’un sens unique de circulation, adaptation de l’organisation du travail pour conserver les bulles sociales entre animateurs et stagiaires, adaptation des horaires pour la désinfection des lieux… Une enveloppe de 45 000 euros avait été dégagée pour permettre aux différents centres Adeps de Wallonie-Bruxelles de répondre à ces normes sanitaires.

En Région bruxelloise, les centres Adepts de la Forêt de Soignes (Auderghem), de la Woluwe (Woluwe-Saint-Lambert) et d’Anderlecht ont accueilli durant l’été 5 140 stagiaires, soit près de 1 000 de moins que l’été dernier (5 995 stagiaires en externat et 223 en internat, supprimé en 2020), ce qui reste donc un bilan satisfaisant pour l’Adeps vu la crise du Covid-19. Escalade, gymnastique, sports de raquette et activités multisports pour les enfants de 5 ans et plus étaient ainsi au programme de ces stages sportifs.

Selon l’Adeps, 98,6% des parents souhaitent à nouveau inscrire leur(s) enfant(s) dans un stage Adeps à l’avenir.

Gr.I. – Photo : Adeps

Partager l'article

28 août 2020 - 15h50
Modifié le 28 août 2020 - 15h50