Découvrez   

La Ligue des familles demande un congé spécifique pour soutenir les parents

La ligue des familles réagit aux mesures adoptées hier soir pour contrer le Covid-19. La suspension des cours contraint les parents à garder leurs enfants à la maison. Face à ce dilemme, la ligue des familles demande un congé spécifique afin de soutenir les parents.

Parmi les mesures décidées jeudi soir par le Conseil national de sécurité, figure la suspension des cours et la fermeture des écoles. La Ligue des Familles ne tarde pas à manifester son soutien aux parents en proposant un congé spécifique pour les parents contraints à travailler, ne pouvant donc pas garder leurs enfants. La vulnérabilité des personnes âgées face au coronavirus ne permet pas aux parents de confier les enfants aux grands-parents durant les heures de travail. Les crèches restent ouvertes, toutefois, la priorité est accordée aux personnes qui exercent dans les secteurs des soins.

►Lire aussi : Les mesures pour lutter contre le Covid-19

Christophe Cocu, directeur général de la Ligue souligne la complexité de la situation: “Les parents sont de bonne volonté et comprennent la nécessité de prendre des mesures fortes, mais que doivent faire ceux qui travaillent et qui ne peuvent pas mettre les enfants chez les grands-parents ? C’est le flou.

Une situation ambiguë, confirmée par Hanane, diététicienne: ” Les mesures ne sont pas claires pour le moment. Je suis indépendante paramédicale. Suis-je obligée d’assurer le service ? Je ne sais pas. Je suis absolument perdue. Qui va garder les enfants si je dois bosser ? Je ne sais pas non plus. Il est plus sage de ne pas faire garder nos enfants par nos parents car ils sont plus fragilisés. Mon mari est en télétravail, mais il n’a pas le droit de garder les enfants pendant ses heures de bureaux non plus. Donc on n’a vraiment aucune solution. On attend des directives plus claires“.

►Lire aussi : Les mesures pour soulager les indépendants

Rappelons que la suspension des cours est effective jusqu’à la fin des vacances de Pâques. Une période assez longue que les parents ne pourront pas assurer en s’appuyant uniquement sur leurs congés payés.

D’après le directeur de la Ligue, “un congé sans solde n’est pas financièrement tenable pour les familles”. Mercredi, la ligue appelait déjà le Conseil national de sécurité à mettre sur pied un dispositif de congé payé spécifique pour les parents confrontés à la situation. “La France et l’Espagne l’ont fait: c’est donc possible. Il est désormais urgent d’avancer en ce sens“, conclut Christophe Cocu.

https://twitter.com/LigueDfamilles/status/1238382637149978624  

En effet, nos voisins français ont adopté un système d’arrêt maladie pour les parents qui ne peuvent ni exercer en télétravail ni faire garder leur enfants âgés de moins de 16 ans. Le congé maladie ne nécessite pas de visite chez le médecin et doit être déclaré par l’employeur qui n’a pas le droit de refuser la demande si les parents remplissent les conditions susmentionnées. Reste à voir si notre gouvernement suivra le pas.

Salwa Boujour/photo d’illustration 

 

Partager l'article

13 mars 2020 - 13h21
Modifié le 13 mars 2020 - 13h21