Découvrez   

La commune de Saint-Gilles recouverte de tags contre les violences policières

Cela ne vous a sans doute pas échappé si vous habitez Saint-Gilles. Dans la nuit de mercredi à jeudi, une centaine de graffitis #STOPUNEUS ont été réalisés un peu partout dans la commune. 

UNEUS fait référence à la brigade de police locale, une unité de proximité créée en 2012. En 2018, elle a été mise en cause dans un rapport du délégué général des Droits de l’enfant Bernard de Vos pour faits de violences, notamment des agressions physiques et propos racistes.

Evaluation en 2021

Suite à ce rapport, pas moins de cinq interpellations communales ainsi que plusieurs manifestations et rassemblements ont été organisés par des habitants. Le problème des violences policières a été acté par une motion de la commune en juin 2020, l’évaluation devrait avoir lieu cette année.

Mais certains riverains estiment que la procédure va trop lentement. Dans la nuit de mercredi à jeudi, plusieurs graffitis sont apparus dans la commune pour dénoncer les abus de la brigade, sous le hashtag #STOPUNEUS. Ce hashtag est utilisé par une campagne apparue en décembre dernier sur les réseaux sociaux, qui veut dénoncer les violences policières.

Rédaction/Photo: Stopuneus Instagram

Partager l'article

18 février 2021 - 12h49
Modifié le 18 février 2021 - 12h49