Découvrez   

Durant quelques jours, la Région bruxelloise sera son propre ambassadeur au Etats-Unis

Durant quelques jours, la Région bruxelloise sera son propre ambassadeur au Etats-Unis - BX1

Une importante délégation bruxelloise participera à l’édition 2018 des “Brussels Days” organisés à Washington DC et New-York de dimanche à jeudi prochains. Emmenée par le ministre-Président Rudi Vervoort et la secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Cécile Jodogne, cette délégation sera forte d’une quarantaine d’opérateurs touristiques et d’entreprises.

Organisées chaque année depuis 2006 dans une ville différente, ces journées bruxelloises visent à renforcer le positionnement de la Région sur la scène internationale, à valoriser son économie et à mettre en avant ses talents, ses richesses culturelles et son art de vivre. Cette année, Bruxelles posera ses valises à Washington DC et à New York City dans le but de renforcer les liens qui l’unissent à ces deux villes américaines de premier plan, tant au niveau économique que touristique, grâce à l’action des opérateurs régionaux Visit.brussels, Brussels International et hub.brussels (Bruxelles Invest & Export).

Les Etats-Unis sont de loin le premier partenaires commercial non-européen de la Région en termes d’exportations de biens, et le 7e au total, n’étant devancés que par les pays voisins de la Belgique. De surcroît, New-York est une place influente pour les services de conseil et d’ingénierie, qui sont parmi les moteurs des exportations bruxelloises, ou encore pour les produits de bouche et les industries créatives.

La part belle au tourisme

La mission de cette année fera dès lors la part belle au tourisme, à l’éco-construction, à la scène hip hop bruxelloise, à la gastronomie, aux nouvelles technologies et aux industries créatives (mode & design). Ces journées, qui mettront Bruxelles à l’honneur, offrent l’opportunité aux différents professionnels bruxellois et américains de discuter, de partager et de collaborer.

Des rencontres officielles tant avec des agences fédérales qu’avec les autorités new-yorkaises sont également à l’ordre du jour. Elles devront permettre un dialogue de ville à ville pour le développement de projets communs dans des thèmes tels que la sécurité (rencontre avec la FBI) et le développement durable (NY Mayor’s Office) entre autres. Enfin, des réunions Business-to-business et divers événements artistiques mettront en valeur les atouts de la Région-capitale. Selon Rudi Vervoort et Cécile Jodogne, l’objectif est d’entretenir un climat propice à la prise de contact entre interlocuteurs locaux et Bruxellois et de renforcer l’image de Bruxelles.

Belga 

Partager l'article

18 mai 2018 - 16h30
Modifié le 18 mai 2018 - 16h30