DéFI reçu en consultation ce vendredi au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Une représentation de DéFI est attendue vendredi à 15h00 au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles où le parti socialiste organise des consultations à l’instar de celles menées dans les Régions wallonne et bruxelloise.

Le président de DéFI Olivier Maingain aurait déjà dû rencontrer les ténors socialistes à la Fédération il y a dix jours mais un contretemps de nature privée avait entraîné le report de cette réunion. Entre-temps, les consultations vont bon train dans les Régions, à tel point que le PS a proposé vendredi à Ecolo et DéFI d’entamer des négociations en vue de la formation du gouvernement bruxellois.

En Région wallonne, le cdH puis le PTB ont rejeté, pour des raisons différentes, la perspective d’entrer dans une majorité “progressiste” telle que proposée par le PS. Les contacts se poursuivent entre socialistes et écologistes mais les deux partis ne disposent pas de la majorité. En Fédération, une alliance du PS, d’Ecolo et de DéFI ne permettrait pas d’atteindre une majorité (47 sièges sur 94). Des majorités avec le MR seraient par contre possibles en Wallonie comme en Fédération Wallonie-Bruxelles. Les consultations en Fédération Wallonie-Bruxelles devraient permettre d’y voir plus clair sur les enjeux en Communauté française, singulièrement en matière d’enseignement.

La majorité sortante PS-cdH a accouché d’un pacte pour un enseignement d’excellence censé être mis en oeuvre au cours des prochaines années. Au coeur du dispositif se trouve l’allongement du tronc commun, pourfendu par le MR. Les enjeux tels qu’ils se présentent en Communauté sont aussi l’occasion de scruter les intentions des piliers confessionnels et non confessionnels. La question de l’allongement à 2 heures obligatoires du cours de philosophie et de citoyenneté dans l’enseignement officiel, une hypothèse qui rendrait optionnels les cours dits philosophiques (les cours de religions et la morale laïque), devrait se retrouver sur la table. Le programme laïque de DéFI se rapproche à cet égard de celui du parti socialiste.

Belga

Partager l'article

14 juin 2019 - 12h36