Découvrez   

Covid-19 : où et dans quelles conditions se faire dépister à Bruxelles ? (Carte interactive)

Avec le rebond, les départs en vacances et les retours de zones “rouge”, la demande de tests de dépistage augmente en Région bruxelloise. La Cocom, en charge de la santé à Bruxelles, propose sur son site internet une carte interactive, reprenant tous les centres de tests de la capitale et leurs conditions d’accès. 

En effet, certains centres exigent une prescription, d’autres pas, idem pour les rendez-vous, obligatoires sur certains sites, pas sur d’autres.

La carte interactive, actualisée quotidiennement, propose une classification des centres en fonction des profils des personnes à dépister.

1.Les centres pour personnes symptomatiques : ces centres sont prévus pour les personnes présentant des symptômes du Covid-19 (toux, fièvre, douleurs respiratoires, ou encore perte du goût et de l’odorat), munis d’une prescription de leur médecin traitant ou, s’ils n’ont pas de généraliste, ayant préalablement appelé le 1710.

2. Le centres pour personnes asymptomatiques considérées comme à “haut risque” : si vous revenez d’une zone “rouge” et avez rempli le formulaire PLF ou si vous avez été en contact avec une personne malade et avez reçu un appel du call center, vous pouvez vous faire tester gratuitement SANS prescription. Vous pouvez vous rendre dans ces centres avec votre SMS (si vous êtes voyageur) ou votre code PCR (si vous avez été en contact avec une personne malade).

3. Les centres de test privés (non remboursés) : si vous partez dans un pays qui exige un test PCR ou si vous voulez vous faire tester pour toute autre raison, vous pouvez vous rendre dans un centre privé, sans prescription médicale. Ces tests ne sont pas remboursés par l’INAMI.

S’adapter aux besoins

Fin juillet, en raison notamment des départs et retours de vacances, les capacités de testing en Région bruxelloise ont été mises sous tension. Raison pour laquelle le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo), a requis une adaptation de l’offre aux besoins avec pour objectifs d’assurer une offre de proximité suffisante pour toutes les personnes ayant besoin d’un test et de décharger les hôpitaux et les médecins généralistes de patients à faible risque, en particulier les touristes souhaitant partir à l’étranger.

Rédaction 

►6 août : Comment se faire dépister à Bruxelles ? (Reportage)

Partager l'article

11 août 2020 - 12h28
Modifié le 11 août 2020 - 12h34