Découvrez   

Covid-19 : au moins 50 décès dans les maisons de repos à Bruxelles

Le nombre de décès dans les maisons de repos à Bruxelles est difficile à estimer mais il semble que le nombre de 50 soit sous-estimé, craint Vincent Frédéricq, secrétaire de Femarbel, fédération de maisons de repos.

Invité dans Toujours + d’Actu ce midi Vincent Frédéricq a également rappelé les “difficultés extrêmes” qui touchent de nombreuses résidences pour personnes âgées. “L’enjeu majeur c’est que les contaminations ne s’étendent pas aux membres du personnel et à leur famille“, prévient-il.

Pour cela, le matériel est indispensable – et de ce côté-là, les initiatives d’Iriscare et de la Région répondent aux besoins – mais aussi le testing. “Le Fédéral annonce 20000 tests mais c’est insuffisant pour régler les problèmes.” Car pour la Femarbel il est indispensable, en plus des résidents, de tester le personnel.

Enfin, la Femarbel insiste sur la nécessité pour les maisons de repos d’avoir des informations précises sur leurs résidents lorsqu’ils rentrent d’une hospitalisation pour Covid-19. Vincent Frédéricq propose la création de structures intermédiaires qui puissent servir de sas avant le retour en résidence.

Rédaction

Partager l'article

02 avril 2020 - 13h32
Modifié le 02 avril 2020 - 14h31