Conseils communaux diffusés sur Internet : seules deux communes ont franchi le pas dans la capitale

À travers la Belgique, de nombreux conseils communaux sont depuis plusieurs mois filmés et retransmis en direct sur Internet. Et en Région bruxelloise, la tendance s’inscrit également vers une diffusion de ces séances. Saint-Josse et Woluwe-Saint-Lambert mènent déjà l’expérience, mais quid des autres communes de la capitale ?

Retransmettre en direct les conseils communaux sur Internet semble être la grande tendance des accords de majorité négociés suite au dernier scrutin communal. Dans chaque accord dévoilé ces dernières semaines, la promesse d’une future diffusion de ces séances de politique locale est indiquée dans les catégories “gouvernance”, “politique locale” ou même “transparence”. Pour permettre aux citoyens de suivre au mieux les discussions autour des projets de leur commune, pourquoi pas ne pas leur offrir la possibilité de découvrir ces débats en un clic, sur le site internet de la commune ? La question est légitime mais elle n’est pas encore tranchée dans les 19 communes de la Région bruxelloise.

C’est la commune de Saint-Josse-ten-Noode qui a initié le mouvement, dès mai 2018, avec la diffusion en direct de son conseil communal, mais aussi la rediffusion de ces séances sur une chaîne YouTube. Les audiences restent limitées (120 vues au maximum), mais chaque séance reste disponible aux citoyens tennoodois, malgré une qualité qui peut parfois laisser à désirer lors de certaines interventions. Et depuis février 2019, la commune de Woluwe-Saint-Lambert propose également ce genre de retransmission sur sa chaîne YouTube, sans toutefois proposer de rediffusion.

“Dans le courant de l’année”

Et les autres communes ? L’idée est dans de nombreux accords de majorité négociés depuis les dernières élections communales, en octobre dernier. Et certaines entités ont déjà bien avancé sur la question. Du côté de la Ville de Bruxelles par exemple, l’échevin en charge de l’informatique Fabian Maingain (DéFI) nous confirme qu’un test technique a déjà été mené. “Nous allons lancer un marché public ce mois-ci avec le Gial, donc la retransmission en direct pourrait être lancée dans le courant de l’année, selon le marché public”, confirme-t-il. Les caméras seront en outre intégrées dans la construction du futur bâtiment administratif Brucity, bientôt érigé sur le terrain de l’ancien parking 58. La diffusion des conseils communaux de la Ville de Bruxelles sera donc encore plus aisée.

Du côté de Ganshoren, également, l’échevin en charge de la Smart City Stéphane Obeid (MR) annonce que la retransmission en direct des conseils communaux “est prévue dans l’année”. À Uccle, Anderlecht et Berchem-Sainte-Agathe, des discussions sont en cours pour évaluer les besoins techniques et les budgets nécessaires pour la mise en place de ces retransmissions en direct vidéo (voire audio du côté d’Uccle).

Pour les autres communes, soit ces futures retransmissions sont annoncées dans l’accord de majorité sans autre délai, soit rien n’est encore prévu pour permettre la diffusion de ces conseils communaux.

Grégory Ienco – Photo : illustration Belga/John Thys

Partager l'article

22 mars 2019 - 10h00