Alain Raviart (CDH) était l’invité de l’Interview

Alain Raviart, ancien journaliste et chroniqueur redevenu porte-parole du parti humaniste, était l’invité de l’Interview. Il a répondu aux questions de Jean-Jacques Deleeuw à 12h45.

Parmi les thèmes abordés, la formation Arc-en-ciel, sans le CDH donc. Un rôle d’opposition “fondamental” selon Alain Raviart. “L’opposition ne veut pas dire rester au balcon. Dans le système démocratique l’opposition, c’est fondamental“.

Pour lui, une opposition dans le domaine du budget est nécessaire avec le futur gouvernement Arc-en-ciel : “Les francophones s’exposent à quelque chose de très dangereux. Si le déficit se creuse et qu’on arrive pas à colmater les brèches, on ne va être demandeurs que d’une chose, l’argent. Et ça, c’est catastrophique“.

L’ancien chroniqueur espère également beaucoup des nouveaux présidents de parti : “Je pense que l’on est dans un momentum où les francophones vont pouvoir recréer une nouvelle dynamique“, conclut-il.

T. Dest.

Partager l'article

11 septembre 2019 - 13h13