Accusée de cumuler les postes de bourgmestre et de députée, Catherine Moureaux (PS) réagit

Cumuler les postes de bourgmestre et de député est interdit selon les règles internes du PS.

Élue bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean, Catherine Moureaux (PS) cumulera avec son poste de députée bruxelloise jusqu’aux élections régionales de mai 2019, a confirmé cette semaine la fédération bruxelloise du Parti Socialiste. Une exception par rapport aux règles internes du PS proposées en 2017.

La DH rapporte pourtant que le règlement interne du Parti Socialiste demande que “dans les communes comptant plus de 50.000 habitants, la fonction de parlementaire est incompatible avec les fonctions de bourgmestre, échevin ou président de CPAS”. 

Pourquoi Catherine Moureaux bénéficie-t-elle de cette “dérogation” ? “Ce n’est pas tout a fait la bonne relation des faits“, a-t-elle recadré ce samedi sur le plateau des Experts. “Il est évident que ne cumulerait pas jusqu’en 2024. Il n’est pas question de dérogation mais de la possibilité qui est donnée de terminer des dossiers. J’ai trois dossiers auxquels je tiens particulièrement. Si c’est terminé avant, tant mieux. Mais je ne continuerai pas d’office jusqu’en mai. Le décumul prend effet en mai 2019“.

Je n’ai pas demandé de dérogation“, insiste-t-elle.

Rédaction

Partager l'article

01 décembre 2018 - 15h19