Accident entre un bus et un cycliste en séjour illégal: le chauffeur de la Stib finalement acquitté

Le tribunal de police de Bruxelles a acquitté, jeudi dernier, le chauffeur d’un bus de la Stib qui avait renversé un cycliste en séjour illégal en juillet 2015, a déclaré à l’agence Belga lundi Me Dimitri de Béco, conseil de la victime. L’avocat du conducteur de bus avait plaidé l’acquittement au motif que le cycliste ne devait pas se trouver sur le territoire belge. Mais ce n’est pas cet argument que le tribunal a retenu pour arriver à sa conclusion.

Le tribunal a estimé qu’il ressort du dossier que mon client roulait trop vite et qu’il n’était pas sur la piste cyclable, et donc que le chauffeur n’a pas pu prévoir l’obstacle. Le tribunal ne s’est par ailleurs pas prononcé sur l’argument relatif au séjour illégal“, explique Me de Béco.

Je vais maintenant discuter avec mon client et examiner l’opportunité de faire appel“, ajoute-t-il. Le 10 juillet 2015, un accident s’était produit sur le boulevard Anspach, dans le centre de Bruxelles, impliquant un bus de la Stib et un cycliste. En tournant le chauffeur a percuté le deux-roues, qui s’est écrasé contre son pare-brise.

Le parquet de Bruxelles avait ensuite décidé de poursuivre le chauffeur de bus devant le tribunal de police pour coups et blessures involontaires. Lors de l’audience, mi-mai dernier, l’avocat de la Stib avait plaidé l’acquittement du chauffeur car le cycliste était en séjour illégal en Belgique. “Il était à tort sur les lieux de l’accident. S’il n’avait pas été dans notre pays, l’accident n’aurait jamais eu lieu. La victime est donc en partie responsable“, avait-il soutenu.

Lire aussi: “Accident entre un bus et un cycliste : la STIB se défend en affirmant que la victime était en séjour illégal”

Belga

Partager l'article

04 juin 2018 - 13h20