3 hommes arrêtés après avoir utilisé la méthode dite du “collet marseillais” dans des self-banking

Une nouvelle forme de fraude informatique, appelée card trapping, a récemment été détectée dans des self-banking notamment de la zone de Police de Montgomery (Etterbeek/ Woluwe-Saint-Lambert/ Woluwe-Saint-Pierre).

La police nous explique que cette variante du phénomène « shoulder surfing » se déroule de la manière suivante : un auteur place une languette dite « collet marseillais » dans un terminal servant à des transactions bancaires. Il coupe le cache de discrétion du clavier numérique et enlève les autocollants « CARD STOP ». Le client peut donc encore faire ses transactions sans problème. Un complice, présent sur place, occupe un autre terminal et observe le code secret formé par la victime. Lorsque la victime veut retirer sa carte, celle-ci reste bloquée dans la machine. Dès que le client sort du self-banking, les auteurs viennent récupérer la carte à l’aide du collet et peuvent faire des opérations bancaires sur le compte de la victime.

La police locale a pu identifier et arrêter trois personnes qui auraient réussi à soutirer de l’argent à plusieurs dizaines de victimes. Des ressortissants roumains âgés de 30 à 40 ans. Ils ont été ont été mis à disposition du parquet de Bruxelles. Un juge d’instruction les a tous les trois placés sous mandat d’arrêt.